Attention! Il se peut que la version de votre navigateur soit obsolète.

Utilisez un navigateur compatible pour assurer une navigation optimale et sûre sur notre site Web. Pour obtenir plus de renseignements, cliquez ici.

Placements CI
Recherche:       Aller
    Recherche avancée de fonds

Accueil À Propos de nous Contactez-nous CI Financial   Plan du site English
Accès - Clients
Accès - Conseillers
Produits
Prix et rendements
Services
Gestionnaires
French
Centre d'apprentissage
Principes des placements
Centre d'information fiscale
Centre REEE
FAQ

Carrières
    MARKETS


 
    Related Businesses
 
CI Institutional Asset Management


Lessentiel sur les placements

FERR - Fonds enregistr de revenu de retraite

Si vous avez un REER, vous aurez une importante décision à prendre lorsque vous atteindrez 71 ans : quoi faire de votre argent.

Trois choix s’offriront à vous :

  1. encaisser votre REER et le déclarer comme revenu imposable;
  2. acheter une rente; ou transférer votre REER dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).
  3. Lourde de conséquences sur le plan fiscal, la première option élimine beaucoup des avantages liés à la constitution d’un REER.

Si vous achetez une rente, vous bénéficierez de la sécurité que procurent des versements garantis pendant une période fixe ou votre vie entière, mais vous renoncerez en même temps à tout droit de regard sur la façon d’investir votre argent, et vos versements ne seront généralement pas indexés sur l’inflation. Un FERR pourrait donc se révéler votre choix le plus judicieux.

Pas besoin d’être tellement FERRé pour investir dans un FERR et en tirer le meilleur parti.

Vous pouvez acquérir un FERR de type CPG, bien que les fonds communs de placement et les FERR autogérés remportent de plus en plus la faveur des investisseurs. Un FERR autogéré peut être composé de fonds de placement, d’actions, d’obligations et de créances hypothécaires. L’actif investi et le rendement doivent évidemment justifier les frais de gestion annuels de 100 à 300 $ généralement associés aux FERR autogérés.

Tous les ans, vous devez prélever de votre FERR un montant minimum basé sur la différence entre 90 et votre âge. Le prélèvement minimum requis à 71 ans correspond à 5,26 % du solde du compte, et il augmente progressivement pour atteindre 20 % à partir de l'âge de 94 ans. Veuillez garder en tête que si votre FERR accumule moins de 5,26 %, vous éroder votre capital tout de suite.

En cas de décès du titulaire du compte, les sommes détenues dans un FERR profitent d’un report d’impôt si le bénéficiaire est le conjoint ou un enfant ou un petit-enfant à charge.

On peut ouvrir un FERR auprès de la plupart des établissements financiers : sociétés de fonds de placement, maisons de courtage, banques, sociétés de fiducie, compagnies d’assurance-vie et caisses de crédit. Si vous achetez un FERR d’un autre établissement que celui où vous vous êtes procuré votre REER, le transfert peut exiger du temps -- d’où l’importance de vous y prendre d’avance. Votre compte FERR doit être constitué au plus tard le 31 décembre de l’année marquant votre 71 e anniversaire de naissance.

Il peut valoir le coup de faire un tour d’horizon des établissements qui offrent des FERR. Voici d’ailleurs quelques suggestions qui faciliteront vos recherches :

  • Souplesse
    Le régime est-il modifiable? Faut-il prévoir des frais supplémentaires ou des rajustements à la valeur marchande?

  • Protection
    Dans le cas des FERR de type CPG, assurez-vous que le capital et les intérêts courus respectent les limites établies par la Société d’assurance-dépôts du Canada ou la Société canadienne d’indemnisation pour les assurances de personnes pour le secteur de l’assurance ou les régimes souscrits auprès d’une caisse de crédit. Sinon, répartissez vos avoirs entre plusieurs établissements car il est possible de détenir plusieurs comptes FERR.

  • Sécurité de l’émetteur
    Si l’émetteur de votre FERR fait faillite, il se peut qu’une autre société prenne le relais et respecte les conditions initiales, mais il n’existe aucune garantie à cet égard. Entre-temps, vos prélèvements se poursuivront, mais votre capital sera bloqué.

  • Taux
    Calculez vos versements réels déduction faite de tous les frais. Si les sommes que vous prélevez sont inférieures à ce que votre FERR vous rapporte au cours de l’année, la différence porte-t-elle intérêt au moins à votre taux courant? Demandez à différents émetteurs de vous fournir une sortie imprimée pour un même solde initial hypothétique et des prélèvements réguliers effectués tous les 31 décembre sur une période de dix ans. Après comptabilisation de tous les frais, le compte dont le solde est le plus élevé est celui qui offre le meilleur taux net et les meilleures perspectives de gains.

  • Périodicité des versements
    Il peut être utile de prélever des sommes de votre FERR plus souvent qu’une fois l’an pour régulariser vos rentrées de fonds. Cette option est-elle assortie de frais supplémentaires ou d’une réduction de taux d’intérêt, et l’émetteur peut-il virer des fonds directement dans votre compte bancaire?

Voilà les principaux points qu’il serait bon d’aborder avec votre conseiller financier afin de déterminer le type de FERR le mieux adapté à vos besoins. Bien FERRé sur la question, il saura vous guider.


retour »

 
  Vie prive et scurit | Notices juridiques   Les fonds mentionnés sur ce site s'adressent uniquement aux résidents du Canada. © 2017 CI Financial Corp.